Pierrick Reybier : « les Français sont sensibles au Made In France »

pierrick-reybierLe créateur du site Parapluieparis.com, Pierrick Reybier, revient sur la création de ce site e-commerce dans le marché du parapluie fabriqué en France. Si Arnaud M. n’a pas encore fait la promotion de son parapluie, peut-être que François H serait un bon ambassadeur au vu de ses apparitions plutôt humides ?

ParapluieParis.com est un site spécialisé dans le parapluie. Pourquoi avoir opté pour cette niche ?

Le choix d’opter pour cette niche s’est fait en plusieurs étapes. Tout d’abord, l’idée est venue au cours d’une ballade où j’ai été frappé de voir le nombre de parapluies hors d’usage dans les poubelles après une courte ondée. Après une brève étude sur le marché du parapluie, l’idée était de proposer de la qualité dans le parapluie en s’appuyant sur le made in France.

Pour ce qui est du nom de domaine, nous avons opté pour un ndd simple et précis pour plusieurs raisons :

  1. A la lecture du ndd, on a déjà une idée précise du type de produit que l’on s’attend à trouver
  2. Le ndd est facile à retenir
  3. Pour le référencement, le ndd contient le mot clé principal de l’activité

Nous n’excluons cependant pas pour le futur de vendre des produits complémentaires (sous le même ndd) comme les ombrelles tout en s’appuyant sur la même politique (qualité des produits et fabrication Française).

parapluieparis-capture

J’aurais par ailleurs aimé savoir pourquoi tu as changé le nom de domaine de la boutique ? (à la base c’était http://www.parapluie-de-paris.com/)

J’ai changé le NDD du site pour la simple raison que je le trouvais trop long et plus compliqué à retenir que parapluieparis.com. En outre, le NDD précédent ne souffrait d’aucune pénalité de Google et nous avons donc fait une redirection permanente de l’ancien NDD vers le nouveau.

Une page d’accueil avec un texte de présentation de plus de 500 mots, une FAQ de 2000 mots et des fiches produits avec des paragraphes uniques, est-ce la volonté d’apporter à Google du texte qu’il aime bien ?

Exactement. Content is king. Dans cette optique, nous avons choisi de placer pas mal de contenu sur notre site dès la page d’accueil pour optimiser notre référencement. Le blog nous permet aussi d’apporter pas mal de contenu frais (avec en moyenne 2 billets par semaine). Ce n’est pas qu’une réaction spécifique à Panda et Penguin mais aussi une volonté d’apporter du contenu et des informations utiles sur le parapluie (notamment grâce à notre blog).

Ne disposant pas en interne de conseil spécifique en référencement, je m’efforce depuis la création du site de suivre les recommandations et les bonnes pratiques que l’on peut trouver sur Internet. Pour développer le positionnement du site, je travaille donc essentiellement deux points : le contenu et le netlinking. Pour le netlinking, je dispose d’un réseau de blog me permettant de communiquer et d’échanger sur la toile.

Concernant les produits, l’aspect made in France est mis en avant, est-ce que les clients sont réceptifs à cet argument de vente ?

L’aspect made in France est un choix délibéré pour s’appuyer sur un savoir faire connu et reconnu dans le domaine du parapluie. Nous souhaitions aussi nous appuyer sur le made in France très en vogue ces dernières semaines (beaucoup de e-commerce se lancent d’ailleurs sur ce créneau) pour d’autres raisons. De mon point de vue, les Français sont aussi sensibles (surtout en période de crise) au made in France car la démarche est plus responsable (éthiquement, écologiquement et économiquement). Il n’y a qu’à voir les récents sondages à ce sujet pour s’en convaincre (par exemple celui-ci qui met en exergue qu’une grande majorité des Français (75%) est prêt à faire un effort financier pour acheter un cadeau noël made in France).

En outre, les partenariats sont facilités pour développer l’audience de notre site (il existe des annuaires dédiés au made in France par exemple) car les gens sont souvent plus réceptifs à mettre en avant ce type de e-commerce.

En dehors du made in France, la boutique a aussi la spécificité de ne proposer que des parapluies de qualité ou autrement dit de ne pas proposer de parapluies pas chers. N’est-ce pas le risque de se priver de consommateurs cherchant des produits à petits prix ?

A partir du moment où nous avions fait le choix du made in France, nous nous sommes tout de suite coupés des produits pas chers. Le but est donc de proposer de la qualité à travers notre offre. En outre, plusieurs autres facteurs nous ont poussé à ne pas proposer des parapluies pas cher :
– Les magasins physiques proposant des parapluies discounts sont bien assez nombreux
– L’achat de « parapluies discount » est pour moi plus souvent un achat pour répondre à un besoin immédiat. Impossible à satisfaire avec un e-commerce !

Si le parapluie est de qualité, tu soigne aussi les détails avec emballage très chic. Le packaging est si important ?

Oh que oui, le client apprécie toujours de recevoir son parapluie dans une belle boite plutôt que directement emballé dans du papier bulle. De mon point de vue, le packaging est un élément important dans la relation entre notre site marchand et le cyberconsommateur. En effet, l’expérience d’achat sur un site Internet se finit à la réception du colis et donc plus le packaging est soigné plus le consommateur sera tenté de renouveler l’expérience sur notre e-shop. En outre, le coût supplémentaire engendré par les boîtes cadeaux n’est pas très important (aux alentours de 2€).

Peux-tu nous présenter les nouveautés de Parapluie Paris dans les mois à venir ?

Nous allons travailler dès janvier avec notre fabricant pour proposer de nouveaux parapluies. Pour l’instant j’ai quelques idées en tête :

  • Rajouter des parapluies transparents cloches (un de nos best seller) avec des liserés de couleurs différentes.
  • Développer d’autres produits de notre gamme homme avec par exemple un parapluie droit disposant d’une belle toile sergé double face.

Travailler notre gamme de produits pour ajouter dès cet été des ombrelles made in France estampillées « Parapluie Paris »

Pour conclure, peux-tu partager ton expérience dans le e-commerce auprès des futurs e-commerçants qui nous lisent en expliquant les bons points mais aussi les erreurs que tu as pu commettre lors de ton activité ?

Parapluie Paris est mon 2ème e-commerce, j’ai donc déjà appris de mes erreurs passées. Néanmoins, on fait tous des erreurs. Par exemple, pour Parapluie Paris nous avons mis en place le site en multilingue (Français et Anglais) sans se soucier des bonnes pratiques en SEO pour le multilingue (nous avons d’ailleurs depuis enlevé la version Anglaise). Si je devais par ailleurs, retenir un bon point, je dirai que nous avons été plutôt efficace pour la mise en place du site et des produits sur la toile. En effet, entre l’idée et la mise en place du site, il ne s’est écoulé que 4 mois. 4 mois durant lesquels, nous avons défini notre politique produit, trouvé un fabricant Français de parapluie, mis en place le site e-commerce et développé notre gamme de produits.

Good Luck