Aucune difficulté majeure sauf la recherche de liquidité

christophe-mathieuChristophe Mathieu va lancer début 2011 une boutique de faire part « FairePartoo.com« . A 1 mois du lancement du shop, il se confie à Good Luck Ecommerce.

Comment t’es venue l’idée de lancer Faire Partoo ?

C’est une longue histoire. Ma copine collaborait à l’époque pour une agence web localisée en Grande-Bretagne. Elle a ainsi été amenée à réaliser de nombreux faireparts pour enrichir le contenu d’un site UK spécialisé dans la vente de carte. Constatant la qualité de son travail, j’ai voulu en savoir plus et ai commencé une analyse concurrentielle du marché. J’ai vu que ses créations étaient largement appréciées par les internautes et qu’économiquement, le projet était viable.

Conjuguant le statut de salarié de jour et de web-entrepreneur la nuit, on a mis nos idées sur papier : FairePartoo.com. Tout cela est donc issu d’une réflexion vieille de plus d’une année ! Nous voulions un site généraliste (et non spécialisé uniquement dans le faire part naissance par exemple) misant tout sur le service et l’aspect social-communautaire. Le graphisme du site met d’ailleurs fortement en avant ces derniers points. Ainsi, toutes les bannières indiquent que nous offrons l’expédition du colis gratuitement pour tout envoi en Europe. Mais, j’en parlerai davantage lors de l’ouverture officielle !

Ce projet a donc débuté depuis longtemps et ton site est déjà en ligne. Pourquoi n’as-tu pas lancé officiellement la boutique ?

Aucune difficulté majeure si ce n’est la recherche constante de liquidité pour appuyer un projet. Il faut savoir qu’un site ne se résume pas à sa création/développement et que c’est se leurrer de penser que cette dépense constitue la seule dépense. Pensez à votre marketing, pensez à l’hébergement, au référencement, à des softs dédiés, à du matériel de qualité pour les photos ainsi que beaucoup d’autres !

faire-partoo-capture

Quant à la durée, elle est directement liée au fait que je n’avais que les soirées pour travailler sur ce projet. De plus, on a voulu faire un site multilingue en offrant aussi une version anglaise (Cards-Stationery.com) ce qui a accru considérablement la charge de travail ; notamment, via les traductions diverses et variées à réaliser pour les cartes, faireparts, textes !

Tu fais appel à un professionnel pour ton référencement naturel. Pourquoi ce choix ?

Je fais appel à Referenseo pour le référencement organique. J’ai fortement analysé le secteur du référencement et les compétences de ce dernier justifiaient une prise de contact. Il a d’ailleurs été bien classé à de nombreux concours mais il est trop discret pour le clamer haut et fort ! Son offre transparente et claire, sa vision du SEO m’ont définitivement convaincu.

Ayant aussi de bonnes notions en référencement, je m’occupe aussi de la création de liens et de contenus pour faciliter la tâche du référenceur et accélérer notre positionnement. D’ailleurs sur le mot invitation boum, on a été surpris de voir qu’on apparaissait sur la première page après quelques semaines. Je suis donc très satisfait de ce qui a déjà été mis en place avant même l’ouverture.

A part le référencement naturel, quels sont les axes de communication prévu ?

On organisera plusieurs concours à l’ouverture et après l’ouverture de manières à augmenter la visibilité du site sur différents canaux. Le blog, Twitter et notre Facebook permettront à tous de suivre l’évolution de notre boutique dans le temps. Le budget sera d’environ un millier d’euros pour les actions promotionnelles durant l’année 2011. A l’heure actuelle, nous travaillons davantage sur le référencement naturel et sur l’optimisation du tunnel de conversion.

Le lancement de la boutique est programmée pour janvier 2011, comment vis-tu ces dernières semaines ?

On le vit plutôt bien. Les tâches ont toutes été définies et on sait tous ce qu’on doit faire avant la deadline du 11 janvier 2011 (qui sera la date de l’ouverture officielle qui coïncide avec mon anniversaire !). Actuellement, nous sommes occupés à peaufiner la boutique en termes de graphisme et d’accessibilité mais aussi optimiser le système de personnalisation qui comporte encore quelques erreurs. Le référencement suit tranquillement son cours. Nous sommes surtout impatients de commencer après cette longue année de développement.

A cet effet, on a d’ores et déjà préparé notre campagne promotionnelle pour le lancement. Les prix seront nombreux et nous viserons surtout les réseaux sociaux. Bref, restez à l’écoute mais surtout attentif!

Good Luck