Interview de Nicolas Dochter (Sauce-Piquante.fr)

nicolas-dochterGérant de l’Atelier Dégustation, Nicolas Dochter vient d’ouvrir une boutique en ligne consacrée aux sauces piquantes baptisée Sauce-Piquante.fr.

Peux-tu présenter Sauce Piquante ?

Bonjour Erwan et merci de m’offrir ces quelques lignes. Alors Sauce-Piquante.fr est mon site de vente en ligne spécialisé dans les sauces piquantes, sauces barbecues et piments. Le site est en ligne depuis septembre 2009, mais les ventes n’ont commencées qu’en avril 2010. Je suis également importateur, car tous les produits présents sur le site sont importés par mes soins depuis les USA. Mais les sauces proviennent aussi bien des USA que d’Amérique Centrale.

Pourquoi t’être lancé dans ce commerce ?

Je dirais plutôt pourquoi pas ! J’ai créé il y 3 ans l’Atelier Dégustation, qui est une société d’animations oenologiques et de cours d’oenologie qui existe toujours et que je dirige toujours. J’y ai appris pas mal de chose sur le e-commerce et je souhaitais l’appliquer à un concept de marché de niche. Au fur et à mesure de mes recherches et de mes voyages j’ai trouvé l’idée d’importer et de distribuer des sauces piquantes en France et dans les pays frontaliers. Ce genre de sites marchent très bien aux USA et en Angleterre, alors je me suis dit pourquoi pas. Après avoir trouvé des fournisseurs et compris que le projet était réalisable, je me suis lancé 5 mois après avoir eu l’idée.

Un e-commerce n’est pas suffisant ?

J’aime entreprendre et lancer de nouvelles idées et de nouveaux projets, j’ai d’ailleurs encore en tête quelques idées qui verront peut-être le jour dans quelques années… Il est vrai néanmoins que ce n’est pas facile tous les jours de travailler sur 2 entreprises, en même temps. Je concentre pour le moment tous mes efforts sur sauce piquante, afin de développer la notoriété du site, et développer les ventes. L’atelier dégustation est une affaire bien en place avec juste quelques mises à jour faire sur le site, mais c’est vrai que pour le moment elle ne s’est pas développée par rapport à l’an passée. Les chiffres restent stables.

Tu as créé une deuxième entreprise, quelle en est la raison ?

L’atelier dégustation est une micro entreprise, immatriculée à mon nom, sans capital. Je souhaitais faire les choses bien, avec une SARL, du capital, et avoir pour le coup une vraie entité. De plus sur le plan juridique, il était plus facile pour moi de créer une nouvelle société, et je souhaitais au vu des investissements réalisés récupérer la TVA sur mes achats.

Quels moyens de paiement as-tu choisi ?

Aujourd’hui les clients de sauce piquante peuvent régler par carte bancaire et par chèque. J’ai une mésaventure avec le virement bancaire, car des petits malins se sont servis de mon RIB pour acheter des téléphones portable dans une boutique, en modifiant juste mon nom sur le RIB, du coup j’ai supprimé ce mode de règlement.

J’ai quelques clients qui règlent systématiquement par chèque, ce que je préfère car même si c’est plus long, il n’y a pas de frais. Cependant c’est une petite minorité. L’essentiel des règlements sont fait par carte bancaire. Je travaille avec le Crédit Mutuel qui sécurise mes règlements.

En ce qui concerne Paypal, je n’ai jamais utilisé ce mode de paiement. J’ai donc choisi de ne pas le proposer. Je n’aime pas proposer trop de mode de règlement car cela trouble le client, de plus Paypal est un service plutôt cher.

Peux-tu nous raconter ton plan de communication pour lancer ce shop ?

C’est un mot de spécialiste « plan de communication », or je suis loin d’être un spécialiste, je fais des choix qui parfois sont payants et parfois me coûtent cher. Je travail énormément sur Sauce Piquante en rédigeant de nombreuses pages. En 6 mois, j’ai déjà référencé près de 600 pages entre les fiches produits, les recettes, les dossiers sur les fabricants, … je souhaite faire du site LA référence du monde des sauces. J’ai également un référenceur qui m’accompagne dans ce travail et qui me donne de précieux conseils pour me guider et me permettre d’atteindre les bonnes positions sur les bons mots clés.

J’ai le blog piquant également qui est en place depuis le début ou je parle de mon quotidien, des recettes, des choses que j’apprends. Je souhaite donner un aspect communautaire à l’entreprise en partageant avec mes clients mon aventure. J’ai lancé il y a peu le forum piquant, pour que les amateurs de sauces puissent échanger entre eux, mais par manque de temps le forum ne décolle pas encore. J’ai envoyé quelques échantillons à des bloggueurs et bloggueuses, mais les retours sont timides.

Pour le moment c’est essentiellement le référencement naturel qui me ramène des clients mais je vais me mettre à Adwords. Je commence le référencement auprès de comparateurs tel que leguide.fr sur lequel je serais très bientôt présent.

sauce-piquante

Après quelques semaines d’exploitation quel bilan tires-tu ?

Ah le bilan ! C’est un exercice difficile que de faire le bilan. Donc je vends mes sauces depuis 2 mois presque. Je compte un peu plus de 100 comptes clients, pour près de 200 visiteurs par jour sur le site et sur le blog. Ce chiffre est en constante augmentation, et devrait encore évoluer dans les mois qui viennent car je vise au moins 10 000 visiteurs/mois. Je compte 120 fans sur Facebook. Je n’ai pas encore fait le calcul mais le premier mois j’ai vendu plus de 200 bouteilles de sauces. La conclusion, je laisserais le loisir à chacun de la faire.

Quels sont les évolutions que tu comptes mettre en oeuvre dans les mois à venir ?

Le site internet demande encore pas mal de travail, je compte créer rapidement près de 400 à 500 pages supplémentaires, pour le moment j’ai un peu plus de 65 références et je compte en avoir dans les 150 d’ici la fin d’année ou début d’année prochaine.

Je viens juste de commencer le travail de prospection auprès des épiceries fines afin d’assurer une présence des produits dans des boutiques physiques et même d’autres e-commerce. Je vais travailler l’export pour distribuer mes sauces en Belgique, au Luxembourg et en Suisse. Je souhaite également créer ma propre marque d’ici 1 à 2 ans.

En gros vraiment beaucoup de chose, mais je préfère prendre mon temps et faire les choses étapes par étapes, pour éviter de me disperser.

Good Luck